Rechercher

Panier  

(vide)

Catégories

Newsletter

De nombreux dérèglements physiologiques, psychologiques ou émotionnels proviennent de pollutions présentes dans l'habitat. Bien trop souvent, nous voyons des personnes en difficulté de santé s'épuiser dans des démarches stériles auprès de la médecine allopathique, des thérapies alternatives, sans penser un seul instant se préoccuper les sources de dérèglements présentes dans leur habitat. Or, une grande partie des déséquilibres de santé trouvent leur origine dans le terreau d'un terrain de santé sapé par des années d'exposition à des pollutions majeures de leur habitat. Les maisons tuent!

Il serait temps que nous en prenions conscience. La plupart du temps, la neutralisation de ces pollutions n'a rien de compliqué et n'est pas réellement coûteuse en regard du prix que nous pouvons attacher à notre vie. Il suffit de poser l'attention dessus et d'équilibrer sa maison pour que toutes les dispositions naturelles que nous possédons en termes de santé, d'intelligence, de créativité et de prospérité se réinstallent naturellement.

Quatre types de pollution de l'habitat sont particulièrement invalidantes pour la santé:

1) la pollution par les eaux courantes ou stagnantes

La présence d'eaux stagnantes, sous l'habitat, altère la fréquence vibratoire de l'eau cellulaire et génère, sur de longues périodes d'exposition, un affaiblissement du terrain de santé créant une prédisposition à différentes pathologies physiques ou émotionnelles. Les symptômes en sont :

  • une mauvaise qualité de sommeil : vous vous réveillez aussi, voire plus fatigué que lorsque vous vous êtes couché.
  • une exacerbation de l'émotivité : les habitants de la maison sont irritables, voire agressifs. les relations entre les différents membres de la famille sont tendues,  voire conflictuelles.
  • une tendance à la dépression : plus rien envie de faire ou de créer.
  • une grande difficulté à mettre en mouvement les choses, un peu comme si vous marchiez sur un terrain qui se dérobe sous vos pas.
  • de grandes difficultés financières ou organisationnelles,
  • un terrain favorable au développement d'eczémas, de psoriasis, de problèmes de peau.;
  •   un terrain favorable au développement de problèmes articulaires ou rhumatismaux, arthrose, arthrite, osthéoporose, tendinite;
  • à terme, il est constaté une plus grande probabilité du développement de cancers, maladies auto-immunes et émergentes, polyarthrite rhumatoïde, sclérose en plaque;

La présence d'eaux courantes (ruisselets ou rivières) passant sous l'habitat entraine un affaiblissement du capital énergétique. La vitalité part au "fil de l'eau". Il en résulte une perte considérable d'énergie et le développement des symptômes décrits ci-dessus.

2) la pollution électro-magnétique

Les normes de l'habitat, en France, étant d'un très bon niveau de sécurité, à partir du moment où vous vivez dans une habitation conforme aux normes en vigueur, la pollution électro-magnétique est principalement liée aux écrans informatique ou de télévision, et à la connexion familiale Internet.

Un boitier de connexion Internet (WIFI - que la fonction WIFI soit activée ou non dans votre boitier ne change rien à l'intensité de la pollution) génère une onde polluante d'une portée d'environ de 50 à 100 mètres selon la qualité des matériaux qu'elle traverse. Un écran d'ordinateur ou de télévision d'une portée seulement (!) quatre à cinq fois la mesure de la diagonale de l'écran.

Cette pollution altère directement l'électro-magnétisme naturel du corps physique et "ralentit" la vitesse de rotation du liquide cellulaire. Il s'ensuit un "encrassement" accéléré de la cellule et une détérioration plus rapide de son fonctionnement. D'où fatigue généralisée. Les symptômes en sont les mêmes que pour la pollution par les eaux stagnantes. Attention, les deux types de pollution se cumulent et ont un effet exponentiel.

3) la pollution par les émetteurs-relais de téléphonie mobile

Probablement la plus pernicieuse car nul ne peut aujourd'hui y échapper. Elle est similaire à la pollution électro-magnétique et entraine les mêmes conséquences.

4) la pollution psychique

Elle est générée par l'action d'egrégores (conglomérats énergétiques) créés par les émotions ou les pensées émises par de fortes concentrations de population (zones urbaines à forte densité). Les fréquences de même nature ayant tendance à s'assembler (par l'action de la Loi de résonance), il s'agit d'un véritable "brouillard" d'énergie émotionnelle qui se déplace comme un nuage et pollue tout ce qu'il rencontre.

La présence d'une pollution par l'eau amplifie ce type de phénomène et favorise l'incrustation de ces énergies dans l'habitat.

Les lieux peuvent également contenir des "mémoires". D'anciens occupants, des personnes décédées dans ces murs, des évènements difficiles, autant de facteurs qui ont pu laisser leurs traces dans l'habitat que vous occupez.

Comment neutraliser ces pollutions ?

Les minéraux constituent le moyen le plus efficace pour neutraliser ces différentes pollutions. L'intérêt qu'ils représentent réside dans le fait qu'il n'ont pas été "conçus" par l'homme et ne sont empreints d'aucun système de croyance ou d'une quelconque programmation. Leur durée de vie est illimitée (en tous cas bien supérieure à la nôtre). Leur action infaillible. Un diagnostic à distance ne coûte que quelques dizaines d'Euros et permet d'avoir une "photographie" complète des déséquilibres qui existent et des moyens à mettre en oeuvre pour les neutraliser.

Sarlat, le 15 Avril 2012, 10h50

Retrouvez les pierres, cristaux et minéraux que nous vous proposons pour l'équilibre et l'harmonie de vos lieux de vie


AccueilAccueil